ecce homo Index du Forum ecce homo
Forum de l'association Ecce Homo ( http://www.ecce-homo.fr/ )
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Témoignage

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ecce homo Index du Forum -> ecce homo -> Point G
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marie_Jasmin


Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2010
Messages: 14
Localisation: Villeneuve sur Lot

MessagePosté le: Jeu 7 Oct - 20:32 (2010)    Sujet du message: Témoignage Répondre en citant

Bonsoir,

je voulais vous faire part d'un témoignage qui m'a marqué, parce qu'il exprime bien la diversité des genres, des sexualités, et les implications que cela peut engendrer dans notre société.

http://ftmvariations.org/gay/pages/histoires-perso/partenaire-drsquoun-garc…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 7 Oct - 20:32 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marie_Jasmin


Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2010
Messages: 14
Localisation: Villeneuve sur Lot

MessagePosté le: Lun 18 Oct - 19:17 (2010)    Sujet du message: Témoignage Répondre en citant

Il m'a été demandé d'exprimer mon ressenti par rapport à ce témoignage.
J'y est beaucoup réfléchi, j'ai beaucoup de choses à dire, mais beaucoup de mal à l'exprimer.
Je voudrais commencer par me présenter, je suis une personne trangenre (je n'aime pas le terme transsexuelle ),
je suis une MtF, c'est à dire un homme qui effectue une transition pour devenir une femme.
Je ne me sens pas homme, j'aurai aimé naître petite fille. Cela n'a pas été le cas, et je n'ai pas le sentiment d'être une femme,
parce que je ne suis pas née ainsi, même si c'est mon plus profond désir d'être de genre féminin.

Le témoignage, Aborde le sujet de la sexualité. De ce que j'ai déjà vécu, je dirai que, quelque soit son orientation, on peut effectuer une transition
et obtenir un excellent passing. Mais qu'en est-il lorsque l'on doit se mettre à nu ? On ne peut pas cacher ce que l'on est. Même dans l'hypothèse
d'un corps parfait, soit on a conservé son sexe d'origine,  soit on a procédé à une chirurgie de réassignation, qui reste une chirurgie réparatrice.

J'ai eu dans ma vie d'homme, des propositions de femmes que j'ai refusé parce qu'elles me percevaient comme un homme et je ne pouvais pas l'accepter.
Je suis une trans, je peux envisager d'être perçue comme une femme, une copine, mais dans l'intimité, je reste persuadée que je resterai perçue comme un homme.
Bien sur parce que pour l'instant j'ai encore mon sexe masculin et je n'ai pas décidé de changer, mais même si je devais subir une opération de réassignation,
cela ne sera jamais un sexe féminin. Et, mon passé me poursuivra.

Ce témoignage montre aussi la vision très binaire des gens. Ce que j'ai souvent entendu, lorsque j'ai pu parlé de ma transsidentité, c'est que désirant devenir une femme,
j'aimais obligatoirement les hommes. Tout est ramené à une sexualité hétero. De facto, il faut expliquer qu'on ne fait pas un parcours transsidentitaire, dans un but sexuel,
c'est avant tout, mettre en accord son corps. Et, qu'une transition, ne remet pas en cause son orientation sexuelle.
Pour le commun des mortels, la sexualité c'est un homme avec une femme ( ou inversement ), cela devient plus compliquée pour certains
lorsque l'on parle d'homosexualité, dans une relation avec un ou une trans, on frôle la quatrième dimension.

Enfin, ce que j'ai aimé dans ce témoignage, c'est qu'en dehors du fait d'être un homme, une femme, ou tout autre chose, deux êtres peuvent s'aimer,
que la force de cette union, leur permet de faire l'abnégation de tous préjugés sur leur relation.


Revenir en haut
KateMilkin


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2011
Messages: 1

MessagePosté le: Ven 4 Mar - 22:34 (2011)    Sujet du message: Témoignage Répondre en citant

Bonjour,

Je me présente, je m'appelle Kate, j'ai 17 ans. Je ne suis ni lesbienne ni transgenre. Je suis simplement quelqu'un qui aimerai discuter de ces sujets avec des personnes qui le permettent.
Discuter de ceci dans un lycée avec des gens que je connais, même inconsciemment leur vision de ma personne change. Je deviendrai à leurs yeux "Kate qui veut faire le bien" ou simplement Kate qui parle d'un sujet comme l'homosexualité, alors que notre société d'aujourd'hui est tellement fermée que  (si vous me permettez) tout le monde s'en fou.

Je ne cherche pas à discuter pour insulter les homosexuels ou les transgenres, je cherche juste à comprendre pourquoi notre société en est venue à rejetter des personnes. Vous me direz que je peux faire le même discours avec la religion, mais je ne sais pas pourquoi je me sens plus investie et concernée par l'homosexualité.
Peut être parce qu'une personne homosexuelle ne se fait pas rejetter uniquement par la société mais aussi par les parents et la famille. Des parents deviennent capables de rejetter leurs enfants, simplement parce qu'ils suivent une "mode". Et oui, excusez moi si j'en choque certain mais moi j'appelle ça une mode. Les gens rejettent des personnes sur le simple fait qu'il y a quelque chose de différent.
J'éspère qu'un jour les gens penseront: "nous allons avoir un enfant. ce sera un garçon ou une fille. Nous l'aimerons pareil. Il/Elle sera homo ou hétéro, nous l'aimerons pareil". Si un jour les gens se mettent tous a raisonner comme ça, je pense qu'un combat sera gagné.

Pour en revenir au témoignage, il ma beaucoup interréssé. Je voudrais en dire deux mots. Je pense qu'il ne faut pas penser que les gens se trompant de pronom devant un transgenre soient malpolis ou autres. Certes, certain le sont. Mais, (excusez moi je me prend encore comme exemple), moi qui suis très tolérante et j'admire le courage qu'on les transgenres à faire leurs opérations, je ne saurai pas non plus du premier coup comment parler, ou comment me comporter. Non pas que je sois mal à l'aise, mais j'aurai toujours peur de dire quelque chose de travers, de blesser la personne. Car certain prennent ces écarts avec humour et d'autres ne le supportent pas.

Je ne veux pas faire de la pub mais à propos du film "Bobby seul contre tous". Ce film inspiré d'une histoire vraie relate la vie de Bobby, jeune homosexuel de 20 ans en 1981, issu d'une famille très croyante et conformiste de l'Amérique. Après avoir avoué son homosexualité à sa famille, celle ci essaie par tout les moyens de le guérir en le purifiant. Je vous passe le reste mais il se suicide. Sa mère est déséspérée et commence à se dire qu'elle a tué son fils. Elle rencontre un pasteur qui organise des rencontres pour aider les jeunes homos. Il lui explique que ce qu'il y a d'écrit dans la Bible n'est pas de ne pas accepter son enfant si il est homosexuel. Tout ceci a été transformé par la société.
Aujourd'hui Mary Griffith fait partie des fervents défenseurs des droits des homosexuels.
Comme quoi...

Oulala je viens de me rendre compte de la longueur de mon texte. N'hésitez pas à vous décourager de le lire.

Mon plus grand bonheur serai de pouvoir aider la cause homosexuelle et trans mais la tout de suite je ne peux pas vraiment, à par en diffusant mes idées sur les forums tels que celui la.
J'ai l'impression d'être un peu utile...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:30 (2017)    Sujet du message: Témoignage

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ecce homo Index du Forum -> ecce homo -> Point G Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com